Améliorez la performance de votre entreprise par le numérique
Espace privé
Votre email


Votre mot de passe





Créer mon compte
Mot de passe oublié ?

Accueil / Usine numérique / La fabrication additive : un enjeu stratégique pour mon entreprise ?

Usine numérique

05-07-2016
0


La fabrication additive : un enjeu stratégique pour mon entreprise ?

La fabrication additive : un enjeu stratégique pour mon entreprise ?

 

 

La fabrication additive est souvent présentée comme l’une des innovations récentes les plus utiles et comme un socle de la nouvelle révolution industrielle.

Cette technologie est-elle réservée aux grands groupes ou peut-elle être utilisée par des TPE / PME ?      

 

 

La fabrication additive : de quoi s’agit-il ? 

La fabrication additive est un ensemble de procédés permettant de fabriquer, couche par couche et par ajout de matière, un objet physique à partir d’un objet numérique.

Différentes étapes sont donc nécessaires pour obtenir le produit final : la modélisation de l’objet en 3D, la préparation des fichiers pour qu’ils soient exploitables par les machines, la fabrication et la finition (nettoyage des pièces, traitement de surface…).

Le choix des matériaux (organiques, céramiques, plastiques ou métaux) va dépendre de l’exploitation finale de la pièce et du procédé de fabrication additive.

Quels avantages ?

  • Des stocks limités grâce à une fabrication à la demande.
  • De nouveaux services : production de petites et moyennes séries, fabrication d’objets personnalisés...
  • Une meilleure performance : possibilité de fabriquer des pièces complexes qui ne pourraient être produites en usinage traditionnel.
  • Des pièces allégées : seule la matière nécessaire est ajoutée.
  • Une chaîne de production raccourcie : l’étape de montage n’est plus utile puisque tout est fabriqué d’une seule pièce.
  • Economie et écologie : cette technologie réduit la perte de matière et produit donc moins de déchets. Le procédé permet en outre d’utiliser des matériaux recyclés ou recyclables.

Quelles limites ?

  • Un panel encore réduit de matériaux exploitables.
  • Une faible vitesse de fabrication.
  • Un bouleversement des habitudes de travail avec les clients.   
  • Une maîtrise nécessaire de l’ensemble du processus, de la modélisation 3D au post-traitement. Cela implique des formations en interne et/ou le recrutement de nouvelles personnes.  

Des exemples concrets ? 

Retrouvez ci-dessous les témoignages de deux dirigeantes d’entreprise qui ont fait le choix de la fabrication additive.

 

TPE : Nathalie Belmonte, IM Méca

 

PME : Géraldine Aubry, 3D&P



Marlène BIBIMOUNE
Chargée de mission


0


Laissez votre commentaire :
Votre email :
(visible uniquement par les administrateurs)
 
Votre pseudo :
 
Combien font 4 + 10